Documents pour «Religion»

Les Hommes libres

De Ismael Ferroukhi

1h34min50

1942, Paris est occupée par les Allemands. Younes, un jeune émigré algérien, vit du marché noir. Arrêté par la police française, Younes accepte d’espionner pour leur compte à la Mosquée de Paris. La police soupçonne en effet les responsables de la Mosquée, dont le Recteur, Si Kaddour Ben Ghabrit, de délivrer de faux-papiers à des Juifs et à des résistants.  A la mosquée, Younes rencontre le chanteur d’origine algérienne Salim Halali. Touché par sa voix et sa personnalité, Younes se lie d’amitié avec lui. Il découvre rapidement que Salim est juif. Malgré les risques encourus, Younes met alors un terme à sa collaboration avec la police. Face à la barbarie qui l’entoure, Younes, l’ouvrier immigré et sans éducation politique, se métamorphose progressivement en militant de la liberté.

La Vie quotidienne en Bretagne... il y a 6 000 ans

Jean L'HELGOUACH

26min00

Série Grands travaux de l'archéologie française.
Découverte des monuments mégalithiques de Bretagne d'après les fouilles récentes. Le rôle de ces constructions dans l'organisation sociale des communautés néolithiques. L'art des mégalithes. Vues réelles.

Habemus Papam

De Nanni Moretti

1h40min39

Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d’élire son successeur. Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s’élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu ! Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d’une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Le monde entier est bientôt en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise…

Poésie religieuse

05min17

Chez les Peuls, la poésie religieuse d'inspiration islamique occupe un grand pan de la poésie orale. Elle comprend plusieurs genres littéraires : poèmes d’amour mystique, élégies, panégyriques, prônes, etc.

On trouvera ici un extrait d'un tel poème chanté par un vieil aveugle à la sortie de la mosquée lors de la grande prière du vendredi. Il a été enregistré en 1970, à Bandiagara.

Frères de France

De Malik AÏt-Aoudia

51min45

L'Islam est-il soluble dans la démocratie ? Est-il possible d’organiser en Europe un Islam respectant les règles du jeu démocratique et les lois locales ? Certains musulmans - même parmi ceux nés en Europe - considèrent en fait qu’il n’y a pas un Islam à la française ou à l’européenne mais seulement un Islam tout court qui suit des préceptes immuables, quelque soit l’endroit où il se pratique. En France, on en arrive à un double discours qui prône le respect des lois républicaines alors qu’en fait les décisions qui régissent la vie de ces musulmans sont prises à l’étranger, et plus précisément à Londres où siège le conseil européen de la fatwa. Cette organisation place de fait les musulmans de France sous l’autorité des Frères Musulmans, une organisation créée en Egypte en 1928 et dont l’idéal démocratique ne semble être un sujet de préoccupation pour aucun de ses membres.

Identité et communautarisme - Guillaume Dupont

Guillaume Dupont

1h33min11

Une conférence de l'UTLS au Lycée
Identité et communautarisme par Guillaume Dupont (philosophe)
Lycée Eugène Ionesco (92130 Issy les Moulineaux)

L'Islam - Odon Vallet

Odon VALLET

45min10

Une conférence de l'UTLS au Lycée
L'Islam par Odon Vallet
Lycée du Parc de Loges (91 Evry)

Identité et communautarisme - Christophe Bertossi

Christophe BERTOSSI

36min08

Une conférence de l'UTLS au Lycée
Identité et communautarisme par Christophe Bertossi
Lycée Sidoine Apolinaire (63 Clermont Ferrand)

Qu'est ce qu'une religion - Odon Vallet

Odon VALLET

40min47

Une conférence de l'UTLS au Lycée
Qu'est ce qu'une religion par Odon Vallet
Lycée René Cassin (77 Noisiel)

Alimentation et religions par Ahmed FOUATIH

Ahmed FOUATIH

2h21min46

Alimentation, religion, ethnologie, anthropologie, Centre National d'Enseignement à Distance, Ahmed FOUATIH

Averroès - La philosophie et la religion : l'interprétation du texte coranique

Makram ABBES

30min41

Bien qu’il y ait eu, en terre d'Islam, de nombreux philosophes entre les XIIIe et XVIIe siècles, de l’andalou Ibn Sab'în (XIIIe siècle) jusqu’au perse Molla Sadra (XVIIe siècle), la plupart des recherches s'accordent à dire que c’est Averroès (1126-1198) qui est le dernier philosophe de la civilisation de l'Islam classique. Ce jugement, qui doit être nuancé sur certains points, repose principalement sur l’ampleur du projet qu’il a réalisé, et surtout sur la réception de ce même projet dans l'Occident latin pendant le Moyen Âge.
Dans son travail, Averroès cherchait, en effet, à renouer avec l’aristotélisme et avec la méthode rationnelle, longtemps occultés par l’intérêt des philosophes arabes et alexandrins pour les commentaires de l’œuvre du Stagirite plutôt que pour ses textes eux-mêmes. Parallèlement au commentaire systématique des textes d’Aristote, Averroès a entrepris un autre travail de défense de l’acte de philosopher qui s’était trouvé fortement remis en cause par les accusations d’impiété lancées par al-Ghazâlî (1058-1111) contre les philosophes. Ce sont les réponses aux problèmes soulevés par al-Ghazâlî et la discussion de questions comme le rapport entre la philosophie et la religion, la foi et la raison, le philosophe et la cité qui occupent la partie centrale des œuvres personnelles d’Averroès (le Discours décisif, le Traité du dévoilement, et l’Incohérence de l’Incohérence) et qui contiennent une part importante de ses idées politiques.
Renouer avec la méthode scientifique dont le modèle est Aristote et lutter contre le projet intellectuel d’al-Ghazâlî constituent donc les deux dynamiques sur lesquelles repose un pan entier de la philosophie politique d'Averroès. Celle-ci s'engage dans une réflexion sur des sujets qui sont à l’origine de la Modernité, comme, par exemple, l’étude du problème théologico-politique qui est directement lié à la définition du processus de sécularisation. Comment ce travail se présente-t-il dans les textes d’Averroès et de quelle manière peut-il être interprété dans les limites du contexte culturel de l’Islam du XIIe siècle?
En dehors de ce premier aspect, Averroès peut être considéré, du point de vue de la philosophie politique classique, comme le dernier représentant d’une tradition qui remonte aux Grecs et qui est, à partir du Xe siècle, solidement ancrée en terre d’Islam grâce aux écrits de Fârâbî (870-950). Cette tradition consiste à étudier les conditions de la réalisation d’une cité juste et de l’instauration d’un régime parfait. Consignés dans le principal texte politique d’Averroès qui est le Commentaire de la République de Platon, ces développements abordant, entre autres, le statut et le rôle du chef de la cité parfaite, les cités injustes, et la meilleure éducation des citoyens sont loin d’être une spéculation théorique gratuite et éloignée des soucis du réel.
Au contraire, cette recherche s’inscrit pleinement dans un cadre qui reprend les enseignements platoniciens sur la cité idéale tout en les transformant et en les adaptant à un nouveau contexte. Le modèle politique platonicien subira ainsi de nombreuses transformations du fait de l’introduction d’éléments aristotéliciens dans le Commentaire, et de la volonté de redéfinir, sur d’autres bases épistémologiques, l’art politique lui-même. Ce deuxième axe nous permettra donc de voir comment se pose le problème du rapport entre un modèle normatif de la politique hérité des Grecs et l’un des usages qui en est fait, en l'occurrence par Averroès, afin de comprendre l’histoire de l’Islam en général et celle de l'Andalousie en particulier.
Plan du cours :
Première partie : une biographie politique
1) Le philosophe et le politique
2) Le milieu intellectuel andalou et le projet d'Averroès
3) Averroès et les traditions de pensée politiques de l'islam classique
4) La fondation de la science politique : le paradigme médical
Deuxième partie : la cité parfaite
1) La théorie des excellences humaines
2) Le statut du roi-philosophe
3) Les attributs de la cité parfaite
4) Les régimes injustes
Troisième partie : les conditions de la politique parfaite
1) L'éducation des citoyens
2) La philosophie et la religion : l'interprétation du texte coranique
3) La théologie politique
Conclusion
Directeur de la publication: Olivier Faron
Producteur executif: Christophe Porlier
Réalisation: Francis Oudréaogo
Image et post-production: Mathias Chassagneux
Lumière: Sébastien Boudin
Son: Xavier Comméat
Diffusion Web: Jean Claude Troncard

Michel Tardieu (Collège de France), Le pluralisme religieux

Michel Tardieu

27min36

CHAIRE DE PHYSIOLOGIE DE LA PERCEPTION ET DE L'ACTION
M. Alain BERTHOZ, Professeur
Séminaire 2007-2008 sous forme de colloque international
LA PLURALITÉ INTERPRÉTATIVE
FONDEMENTS HISTORIQUES ET COGNITIFS DE LA NOTION DE POINT DE VUE.
Organisé avec les Professeurs Brian Stock et Carlo Ossola
12 et 13 Juin 2008
Amphithéâtre Marguerite de Navarre

9h30 Michel Tardieu (Collège de France), Le pluralisme religieux
Voir la liste des vidéos